Facebook Twitter LGK Instagram Tik TokSpotify Youtube

Sur les starting-blocks

Malgré la covid, les jeunes se mobilisent dans les Régions pour préparer le Grand KIFF.

Image de starting-blocksGarder le contact et prier ensemble

« En ce moment avec la Mission Jeunesse de l’Inspection Luthérienne de Paris, nous organisons une formation à la louange avec le contenu d'Alpha louange pendant 5 jeudis, de 20h30 à 22h. Pour finir l'année début juillet, nous pensons organiser un temps de louange et de partage biblique avec peut-être un barbecue », explique Audrey Tonye, membre du comité. La communication avec les jeunes se poursuit également sur les réseaux sociaux (et notamment Instagram) et les rencontres en ligne sont favorisées.

Dynamiser l’échange

En Cévennes-Languedoc-Roussillon, un échange régional en distanciel se met en place, proposant aux jeunes des groupes KT, Post-KT, EEUdF de la région, des échanges sur des thèmes suggérés chaque semaine, pour mieux briser la glace. « Nous espérons que ces échanges pourront aider les jeunes à se sentir écoutés, soutenus, et pourront les motiver pour des projets communs », précise Philippe Borne, ambassadeur du Grand KIFF.

Se préparent également des rencontres physiques prévues d’ici cet été : participation à la journée des engagés le 29 mai, journée de rencontres fin juin (date à venir), et le camp autour du Grand Kiff ».

Tous au Bercail !

En région Sud-Ouest, les projets ne manquent pas, comme en témoigne Rémi Cabane, ambassadeur du Grand KIFF. « Un rassemblement virtuel hebdomadaire est en place depuis février. Il s'appelle "le Bercail" et il a lieu tous les vendredi à 19h sur ce lien : http://www.bit.ly/bercail

Le weekend "SO'KIFF" se transforme en un rassemblement virtuel. « Nous prévoyons également des journées jeunesses consistoriales (surement au mois de juin) mais là encore nous n'en sommes qu'à l'état de projet ». Il s’agirait au plus tôt, de se revoir ! De pouvoir proposer aux jeunes des moyens de "grandir" en rencontrant des pensées, des cultures, des milieux différents. »

Une région fortement impactée par la covid

« Bien que dans l'impossibilité de nous rencontrer, la dynamique jeunesse en Région PACCA, dans la perspective du Grand KIFF est présente, et nous avons commencé ce parcours à travers des réunions virtuelles, une fois par mois », explique Christophe Montoya, pasteur et ambassadeur du Grand KIFF. « Notre région, relativement épargnée par la covid lors du premier confinement au mois de mars 2020, a été fortement impactée par la suite, et des mesures sanitaires exceptionnelles ont touché certains départements (notamment le secteur de Nice). Tous les rassemblements prévus en présentiel ont dû être reportés. Dans les différents groupes de jeunes de notre région, des rencontres et des activités ont eu lieu lorsque les circonstances l'ont rendu possible. »

Le Grand KIFF, source d’espérance

En Centre-Alpes-Rhône, après de nombreux projets annulés, les espoirs de l’équipe jeunesse se tournent désormais vers le Grand Kiff. Ainsi Nicolas Mourgues, ambassadeur du Grand KIFF, témoigne : « Nous avons élaboré une série de « WebKIFF » qui permettait d’échanger au niveau spi et biblique sur Noël et Pâques… mais aussi de pouvoir s’amuser et se détendre autour de jeux. Nos webKIFFs réservent toujours une part à la préparation du Grand KIFF, et celle de juin y sera consacrée en intégralité afin de répondre aux attentes de nos jeunes ».